iconsport28427819
Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Son histoire est incroyable. Après avoir arrêté la boxe il y a quelques années pour donner naissance à sa fille et suivre des cours d'entreprenariat à Sciences Po, Sarah Ourahmoune a décroché la médaille d'argent dans la catégorie des moins de 51 kilos...

Peu de monde croyait en elle il y a encore quelques mois. Pourtant, à force de courage et d'abnégation, la boxeuse de 34 ans a décroché hier la médaille d'argent olympique. Opposée à la Britannique Nicola Adams en finale des moins de 51 kilos, Sarah Ourahmoune n'a rien pu faire. Face à la Championne Olympique en titre, les deux premières reprises étaient très compliquées. C'est lors du troisième round que la boxeuse tricolore a enfin su trouver les solutions face à ce monstre de la discipline, remportant cette reprise par trois juges à zéro. Malheureusement, l'expérience et la qualité de l'Anglaise empêcheront à Sarah Ourahmoune de remporter la quatrième reprise. Malgré quelques minutes de déception, c'est finalement la satisfaction et la joie qui primaient dans le clan Ourahmoune avec cette médaille d'argent. Un métal inespéré il y a encore quelques mois et qui prouve la force de caractère de la boxeuse française. Le sport offre souvent de très belles histoires, en voici une...

Calendrier des articles

February 2017
Mo Tu We Th Fr Sa Su
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

Abonnements SPORTMAG

Abonnez-vous à SPORTMAG en version papier, numérique ou les deux.