iconsportnlg1608160453
Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

C'est l'automne, bientôt l'hiver... Pour retrouver le sourire, replongeons-nous dans nos souvenirs olympiques du mois d'août. L’été dernier, Sofiane Oumiha a ouvert la moisson de médailles pour la boxe tricolore aux JO de Rio. Avec une breloque olympique en argent décrochée à seulement 21 ans, le Toulousain peut désormais rêver d’un avenir en or.

Le 16 août 2016, Sofiane Oumiha laissait échapper le métal le plus précieux aux JO de Rio. En finale du tournoi olympique, dans la catégorie des poids légers (-60 kg), l'athlète haut-garonnais s’inclinait face au Brésilien Robson Conceiçao. Bien qu’il ait été déclaré perdant à l’unanimité des trois juges, le natif de Toulouse éprouve des sentiments mitigés deux mois et demi après ce combat. « Je suis encore frustré », reconnaît-il. « Sur le coup, j’étais dégoûté ! Il m’a manqué de la fraîcheur, j’étais fatigué, et le Brésilien a été porté par le public. Mais, avec du recul, je ressens beaucoup de fierté. Avant de participer aux JO, je m’étais dit qu’il fallait que je m’amuse et que je ne regrette rien. »

Si le licencié du Boxing Toulouse Bagatelle relativise autant, c’est aussi parce qu’il aurait pu ne pas participer à cet événement. Quart de finaliste des championnats du monde 2015, Sofiane Oumiha n’avait pas pu valider directement son billet pour le Brésil. Il avait obtenu sa place dans la délégation française pour Rio seulement quelques semaines plus tard, après avoir dominé le tournoi qualificatif olympique européen.

Pour lire la suite, cliquez ici pour commander le SPORTMAG n°93 de Novembre !

Calendrier des articles

February 2017
Mo Tu We Th Fr Sa Su
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

Abonnements SPORTMAG

Abonnez-vous à SPORTMAG en version papier, numérique ou les deux.